BRETAGNE ET NORMANDIE

Le groupe SNI concentre ses activités principalement dans les grandes agglomérations que sont Caen La Mer, Rouen, Le Havre, Rennes et Brest. Sur ces territoires marqués par une forte tension immobilière et une présence historique du Ministère de la Défense, le Groupe est représenté par la Plaine Normande ainsi que l'établissement SNI Grand-Ouest.

La Plaine Normande en quelques chiffres

Créée en 1920, la Plaine Normande gère un patrimoine de plus de 11 000 logements en Haute et Basse-Normandie. La société concentre ses activités de construction et de gestion locative sur les trois principales communautés d'agglomérations normandes : Caen la Mer, la métropole Rouen Normandie ainsi que la communauté d'agglomération havraise.


  • 11 062 logements gérés
  • 182 logements livrés
  • 147 logements mis en chantier
  • 230 logements cédés
  • 152 collaborateurs

www.plainenormande-groupesni.fr

La SNI Grand-Ouest en quelques chiffres

L’établissement SNI Grand-Ouest est l’un des cinq établissements du pôle logements intermédiaires du groupe SNI. Principal opérateur de logements intermédiaires du Grand-Ouest, où il est présent depuis 50 ans, l’établissement couvre 20 départements sur quatre régions : Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire.

Pour la Bretagne et la Normandie :

  • 5 086 logements gérés
  • 14 logements livrés
  • 41 logements cédés
  • 128 collaborateurs

www.sni-groupesni.fr

Focus sur l’activité 2016

L’activité reste toujours très soutenue en matière de développement. L’établissement SNI a ainsi livré 449 logements en 2016, dont 239 logements au titre du contrat Losange permettant de loger les salariés d'EDF au plus près des centrales nucléaires. La Plaine Normande a pour sa part livré 182 logements et mis en chantier 147 logements en 2016.

Faits marquants 2016

Inauguration d’une résidence dans le Calvados

L’achèvement de la résidence de l’Église à Blainville-sur-Orne (14) représente le fait majeur de l’année 2016 pour la Plaine Normande. Cette opération de reconstruction de 152 logements locatifs sociaux, au sein d’un éco quartier de 191 logements, achève la restructuration du centre-bourg autour d’un nouvel ensemble architectural contemporain aux prescriptions environnementales fortes. La restructuration avait été entamée en 2003 par la démolition de trois ensembles immobiliers, suivie de la reconstruction de 373 logements entre 2003 et 2016.

En savoir plus

Immobilier public : le Groupe remporte la confiance des collectivités

Le groupe SNI a remporté plusieurs opérations en matière de valorisation d’immobilier public, dont la reprise en gestion de cinq nouvelles casernes de gendarmerie. La préfecture de Vannes a aussi retenu l’offre de la SNI pour réaliser un immeuble à usage de bureaux d’une superficie de plus de 6 100 m2. Il accueillera les agents et les services de la direction départementale des finances publiques et de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale du Morbihan.

Une action en faveur de la biodiversité

La SNI Grand-Ouest a mis en place une gestion différenciée des espaces verts sur cinq de ses résidences, une méthode d’entretien qui intègre le développement durable et tient compte des spécificités de chaque site afin de limiter les interventions. Objectifs : préserver et enrichir la biodiversité, réduire les besoins en eau, limiter les pollutions et réduire l’empreinte environnementale en diminuant le nombre de tontes et d’interventions réalisées à l’aide d’engins motorisés.

Perspectives 2017

Le Groupe s’attachera à proposer une véritable alternative de parcours résidentiel par un accroissement de sa production de Logements Locatifs Intermédiaires (LLI) dans les principales agglomérations du grand ouest. À cette fin sera conclue une convention de partenariat avec la métropole rennaise en vue de développer ce type d’offre au cœur de la ville. Évoluant dans un secteur détendu, avec un patrimoine de 27 ans en moyenne, la Plaine Normande entend renforcer sa politique de réhabilitation (192 ordres de service sur 2017) et stabiliser son niveau de développement à 121 logements sociaux.